Made in Prison : L'affaire Benjamin Herman

Comment un détenu radicalisé a-t-il pu passer entre les mailles du filet ?

par , et

Photo : Antoine Humblet (CC BY NC ND)

Comment un détenu radicalisé a-t-il pu passer entre les mailles du filet ?

Photo : Antoine Humblet (CC BY NC ND)

Le 29 mai 2018 est synonyme de terreur pour la ville de Liège. Plus de deux ans après les attentats terroristes connus à Bruxelles, la Belgique est victime de nouvelles attaques. Benjamin Herman, un détenu en congé pénitentiaire à la prison de Marche-en-Famenne, tue deux policières et un étudiant avant d’être abattu par les forces de l’ordre. La veille, alors qu’il venait de quitter son établissement pour quelques heures, il avait également sauvagement abattu un ancien codétenu.

Mais comment cet homme, incarcéré à de multiples reprises pour des délits de droit commun en est venu à commettre un attentat terroriste revendiqué par le groupe terroriste État Islamique ? La prison est-elle un berceau de la radicalisation islamique ? Était-il réellement radicalisé ? La Belgique francophone comptait cent-dix détenus radicalisés en 2019, parmi ceux-ci on y trouve des profils comme ceux de Benjamin Herman, mais aussi des prosélytes.

Le documentaire cherche à expliquer cet étonnant paradoxe : Comment un détenu incarcéré pour « petits délits » peut-il quitter la prison en étant prêt à commettre un attentat ?

Nouveau sur Mammouth

Made in Prison : L'affaire Benjamin Herman
ASMR : Passez le murmure du son
Portrait : Salomé ou la nostalgie de l'enfance
Vendredi 13, es-tu là?