Hippolyte and the Queens

Entretien cinéma avec le jeune réalisateur qui s'est plongé dans les loges de drag queens pour son documentaire Mother's

par

Affiche officielle de Mother's

Entretien cinéma avec le jeune réalisateur qui s’est plongé dans les loges de drag queens pour son documentaire Mother’s

Affiche officielle de Mother’s

Hippolyte Leibovici n’a peut-être que 22 ans et est encore étudiant à l’INSAS, son magnifique documentaire Mother’s a bel et bien été sélectionné au FIFF et est nommé dans la catégorie Meilleur court-métrage. Le film dresse le portrait d’une famille de drag queens bruxelloises, alors qu’elles passent un début de soirée en loge à se pomponner, à boire et à se confier. Couche de maquillage après couche de maquillage, verre après verre, les langues se délient. Les thèmes abordés sont lourds (coming out, suicide, amour maternel), mais traités avec tendresse par Maman, la cheffe de famille. Le film finit en apothéose avec une scène qui reflète l’esprit de Kimi Amen, Mademoiselle Boop ou Loulou Velvet : artistique, espiègle et extra.

Dans cet Entretien Cinéma, le réalisateur Hippolyte Leibovici nous raconte notamment comment lui est venue l’idée de mettre ses amies drag queens devant la caméra, pourquoi il a délaissé la fiction pour le documentaire et comment, lui-même, a dû se transformer en flamboyante drag queen le temps d’une nuit.

Nouveau sur Mammouth

Fairebel : vraie solution pour les agriculteurs ?
La plainte inaudible
Vies précaires cherchent bâtiments vides
Où est passé Thierry Jaspart?