Une salle de shoot à Bruxelles en 2020 ?

On connaît la "salle de consommation à moindre risque" de Liège. Un projet du même type se prépare dans la capitale, pour réduire la consommation de drogues en rue.

par

Photo : Michael Longmire (CC BY NC ND)

On connaît la « salle de consommation à moindre risque » de Liège. Un projet du même type se prépare dans la capitale, pour réduire la consommation de drogues en rue.

Photo : Michael Longmire (CC BY NC ND)

Dans la rue, il vous est peut-être déjà arrivé de tomber sur des seringues souillées ou des ustensiles ayant servi à la consommation de drogues. Ces restes, extrêmement dangereux, constituent un réel problème de salubrité publique. Pour protéger les citoyens et les consommateurs des risques qu’engendre une consommation de rue, il existe les « salles de consommation à moindre risque », dites « salles de shoot ».

Concrètement, il s’agit d’espaces aseptisés dans lesquels les toxicomanes peuvent consommer leur drogue. Si pour le grand public il encore difficile d’accepter la chose, ces salles ont véritablement contribué positivement à la gestion de la consommation de drogue en société. Rencontre avec Bruno Valkeneers (ASBL Transit) et Julien Uyttendaele (Député bruxellois PS) qui souhaitent développer ce type de projet à Bruxelles.

Nouveau sur Mammouth

Journal Télévisé -Become 18/05
Refuge LGBTQIA+ : une année pour se retrouver
Fausse couche précoce : "Cinq ans après, je m'autorise enfin à être mal"
Bruxelles-Rabat : deux capitales, un engagement