Tinder et covid : ça match ?

La restriction des contacts sociaux met un frein aux rencontres amoureuses traditionnelles. Comme pour le reste, le numérique est là pour prendre la place.

par

Photo : Manon Laurent (CC BY NC ND)

La restriction des contacts sociaux met un frein aux rencontres amoureuses traditionnelles. Comme pour le reste, le numérique est là pour prendre la place.

Photo : Manon Laurent (CC BY NC ND)

Les rencontres en soirée, dans la rue ou lors d’un évènement ne sont plus possibles. Pour contrer la solitude, certains célibataires ont installé des applications de rencontre. Seulement, le virtuel a ses limites. Quand l’envie de se rencontrer et de se voir se fait ressentir, certains trouvent des parades pour se rencontrer dans le respect des règles sanitaires.

Nouveau sur Mammouth

"En Belgique, on organise la capacité de vivre en rue au lieu de résoudre le sans-abrisme"
L'homophobie à Bruxelles, on en est où ?
Parmi les gratte-ciels surgit la basse-cour
Quand les données Spotify jouent avec nos émotions