Thriller psychologique dans les Ardennes belges

Dans « Trois jours et une vie », Nicolas Bourkhrief raconte la disparition d'un enfant au cœur des Ardennes.

par

Image tirée du film.

Dans « Trois jours et une vie », Nicolas Bourkhrief raconte la disparition d’un enfant au cœur des Ardennes.

Image tirée du film.

Pour son nouveau long-métrage, le réalisateur français Nicolas Bourkhrief s’inspire d’un roman noir à succès de Pierre Lemaître, « Trois jours et une vie ». Trois ans après l’affaire Dutroux, un enfant disparait dans un petit village des Ardennes belges. Le film offre une dimension psychologique sous haute tension où s’entremêlent suspicion, emprise sociale, mensonge et culpabilité.

Dans cet entretien cinéma, Nicolas Bourkhrief nous parle du plat pays et de la capacité incroyable des enfants à interpréter des rôles difficiles.

Nouveau sur Mammouth

Toi aussi tu es perdu pour les élections européennes ?
Violences gynécologiques : elles témoignent
Dis, pour qui je vote le 9 juin ?
Taxer le patrimoine des riches : réaliste ou populiste ?