Que L. Ron Hubbard soit loué

Qu’elle soit perçue comme une religion fuligineuse ou une secte inane et pernicieuse, la scientologie voit inlassablement croître son nombre d’adeptes dans le monde. Emmi deux boutiques de luxe dans le très chic Boulevard de Waterloo se dresse même l’immense siège bruxellois des Églises de Scientologie pour l’Europe. Est-il alors aisé de s’y aventurer pour devenir membre ou est-ce une forteresse imprenable pour les profanes en quête de foi ?

par

Photos : Divine Posadinu (CC)

Qu’elle soit perçue comme une religion fuligineuse ou une secte inane et pernicieuse, la scientologie voit inlassablement croître son nombre d’adeptes dans le monde. Emmi deux boutiques de luxe dans le très chic Boulevard de Waterloo se dresse même l’immense siège bruxellois des Églises de Scientologie pour l’Europe. Est-il alors aisé de s’y aventurer pour devenir membre ou est-ce une forteresse imprenable pour les profanes en quête de foi ?

Photos : Divine Posadinu (CC)

Une pluie torrentielle éclate avec fracas ses perles d’eau sur les imposantes fenêtres du repaire scientologue de Bruxelles. La voix doucereuse du réceptionniste trouble ce spectacle naturel en rappelant ponctuellement les règles d’hygiène en vigueur :  port de gants obligatoire, prise de température à l’arrivée et le sacro-saint masque, vedette de la collection 2020-21.

Entrée Eglise de scientologie
L’Eglise de scientologie bruxelloise a pris ses quartiers dans un immeuble cossu.

Un ballet de sympathisants aux théories de Lafayette Ronald Hubbard défile, la démarche assurée, sur un sol marbré d’une pureté presque virginale, endimanchés et le visage paré d’un sourire ultra bright de contentement. Sourire qu’arbore d’ailleurs, sur chaque pan de mur, le défunt fondateur Hubbard, fier sans nul doute de voir sa philosophie prendre le large. Elle s’implante aux quatre coins du monde depuis 1954, année qui voit la scientologie s’autoproclamer religion et édifier sa première église dans le New Jersey.

Chapelle scientologue
La chapelle scientologue accueille des offices tous les dimanches.

L. Ron Hubbard est mort, vive David Miscavige !

Le luxe moderne et la quiétude des espaces dédiés à la compréhension, l’assimilation et la pratique de la scientologie balaye des pensées la vision archaïque et l’instinct grégaire d’une organisation jugée sectaire. Le hall d’information, première étape pour les néophytes, est empreint de la profonde dilection que les croyants peuvent éprouver envers les préceptes de leur église. Ode aux ouvrages et conférences du fondateur, pluie d’éloges sur les actions humanitaires des jeunes scientologues, introduction au langage et axiomes hubbardiens, messages de prévention contre la drogue et l’alcool… rien n’est épargné au wannabe scientologue, acculé par des centaines de vidéos explicatives, à la musique entêtante et au montage aveuglant, saupoudrées de discours de membres heureux de prêcher la bonne parole.

Message promotionnel scientologie
Les messages promotionnels sont présentés à chaque nouvel arrivant.

« Les œuvres et prises de parole publiques de L. Ron Hubbard forment à elles seules plus de 15000 pages d’écrits techniques et 3000 conférences enregistrées. J’en suis, pour ma part, à un peu plus de la moitié. » confesse Myriam K., directrice des Affaires publiques de l’Église en Belgique et guide quand le devoir l’appelle.

L. Ron Hubbard portrait
L. Ron Hubbard est définitivement partout.

Myriam K. a rejoint la scientologie dans les années 80, peu après l’avénement de David Miscavige, ancien assistant de L. Ron Hubbart devenu chef de l’organisation de la Scientologie. Dépeint comme « l’ultime autorité ecclésiastique en regard du standard et de l’application des théories religieuses du fondateur », il gère sa présidence en businessman averti, naviguant malgré tout parmi moult procès pour escroquerie.

Victime et pourtant maître de son image

« La scientologie est victime de son image. Elle souffre de discrimination alors que les accusations avancées comme le racket des membres, le lavage de cerveau ou la pression psychologique que l’Eglise exercerait sur ses membres sont fantasques. Rien ne vient corroborer ces attaques ! » affirme avec conviction Myriam en se dirigeant vers la chapelle, vide en ce jour, mais noire de monde lors des offices dominicaux. Le velouté de sa voix inspire la sérénité. De même que les couvertures des ouvrages scientologues aux couleurs bariolées et à la police théâtrale dignes d’une œuvre de science-fiction ; Hubbard fut d’ailleurs un auteur reconnu dans ce domaine avant de sacraliser sa plume. Le nouveau scientologue est bercé par des contes enchanteurs qui lui promettent une certaine ataraxie, la découverte de son chemin intérieur et la reconnaissance de son thétan (l’esprit immortel pour les scientologues) qui « utilise le mental comme système de contrôle pour établir un lien entre lui et l’univers physique. Le cerveau n’est qu’un relais. ». L’âme serait donc immortelle, contrairement à l’enveloppe corporelle. Les pensées impures ou les souvenirs douloureux peuvent être chassés pour vivre pleinement ce que l’existence offre avant d’en entamer une autre ailleurs. Le but premier est de rassurer un maximum le membre potentiel quant à son futur, quitte à user de visions quelque peu séléniennes.

Bijoux scientologues
Les bijoux scientologues sont très prisés.

Un business avant tout ?

Devenir scientologue n’est pas gratuit. La boutique à l’étage des lieux se plaît à le rappeler. La croix symbolique à huit branches est détournée en colliers, bracelets et autres bibelots en argent et les centaines de productions de L. Ron Hubbard sont légion sur les étagères, prêtes à trouver acquéreurs. L’avalanche d’informations avant d’y atterrir peut facilement troubler les sens et donner jour à une irrépressible fièvre acheteuse. Il faudrait pourtant débourser quelques milliers d’euros pour se fournir la collection complète du scientologue et obtenir des conseils et enseignements. Nullement étonnant alors de connaître cette association à travers la vitrine de prestige offerte par des stars hollywoodiennes fortunées en quête de spiritualité. Douche froide pour l’intéressé lambda.

Hall de l'Eglise de scientologie
L.Ron Hubbard est partout.

Nouveau sur Mammouth

Made in Prison : L'affaire Benjamin Herman
ASMR : Passez le murmure du son
Portrait : Salomé ou la nostalgie de l'enfance
Vendredi 13, es-tu là?