Quand la Coupe du monde prend une couleur politique

Alors que la Coupe du Monde au Qatar bat son plein, l’attrait géopolitique de cette compétition est grand. Alors qu'un potentiel boycott est sur toutes les lèvres, on aurait tendance à oublier les matchs qui relèvent d’un intérêt extra-sportif. Parmi ceux-là, certains retiennent une attention tout à fait particulière.

par , et

Rosy de Pixabay

Alors que la Coupe du Monde au Qatar bat son plein, l’attrait géopolitique de cette compétition est grand. Alors qu’un potentiel boycott est sur toutes les lèvres, on aurait tendance à oublier les matchs qui relèvent d’un intérêt extra-sportif. Parmi ceux-là, certains retiennent une attention tout à fait particulière.

Rosy de Pixabay

Suisse – Serbie 

Aussi étonnant que cela puisse paraître, ce match est doté d’un enjeu politique important puisque le conflit entre la Serbie et le Kosovo est sous-jacent. La rencontre du 2 décembre fera écho aux événements de 2018 qui avaient vu deux joueurs suisses issus de la diaspora kosovare provoquer les supporters serbes avec une célébration symbolique, pour alimenter une tension historique.  

Etats-Unis – Iran

Le conflit géopolitique entre les Etats-Unis et l’Iran est célèbre, et le match du Mondial de 1998 avait déjà fait grand bruit. Il et toutefois intéressant d’analyser l’évolution des relations diplomatiques entre les deux pays avant la prochaine rencontre au Qatar. Alors que la dernière confrontation a eu lieu dans un contexte d’apaisement, une ambiance tendue plane sur les terrains cette année. Bien que les réactions des joueurs iraniens soient scrutées depuis leur premier match face à l’Angleterre, au cours duquel ils ont refusé de chanter leur hymne national, le match face aux Etats-Unis ce mardi 29 novembre cristallise de nombreuses tensions, tant les condamnations récentes des Américains à l’encontre du gouvernement iranien sont fermes. 

D’autres affiches ? 

Dans l’histoire du Mondial, d’autres affiches ont marqué les esprits tant sur le plan sportif que sur le plan politique. Il est difficile de ne pas se rappeler du match opposant la RFA à la RDA lors de la Coupe du Monde de 1974, qui restera à jamais la seule rencontre entre les deux Allemagnes. 

Lors de l’édition 2022 au Qatar, nous ne sommes pas non plus à l’abri d’une nouvelle opposition entre l’Angleterre et l’Argentine lors des matchs à confrontation directe. Une rencontre qui avait déjà marqué le mondial de 1986 après la guerre des Malouines, ce conflit armé entre les deux pays qui s’affrontaient dans les îles Malouines. On pourrait aussi s’attendre à quelques tensions entre le Qatar, pays hôte, et les nombreux pays qui ont condamné les conditions de travail des ouvriers, à l’image des les Pays-Bas qui rencontrera l’Emirat lors de la troisième journée des phases de poule. 

Le décor géopolitique de la Coupe du Monde est maintenant planté. Et c’est peut-être avec un autre œil que vous regarderez toutes ces affiches sportives… ou politiques.  

Nouveau sur Mammouth

"On est là pour rester"
Festival de Cannes : voici le gagnant du prix "Un certain regard"
Haïti face à la violence des gangs
L'UE à la pointe de l'encadrement de l'IA