Présidentielles françaises : Ce que l’on sait déjà des candidats

Le 10 avril 2022, les Français seront appelés aux urnes pour le premier tour des élections présidentielles.

par , et

©Colin de Coster ©Marie Debauche ©Coline Balteau

Le 10 avril 2022, les Français seront appelés aux urnes pour le premier tour des élections présidentielles.

©Colin de Coster ©Marie Debauche ©Coline Balteau

Le casting précis des noms qui seront couchés sur les feuilles de vote n’est pas encore définitif. Mais nous pouvons déjà découvrir le programme des candidats les mieux classés en regard des intentions de vote.

Pour briguer l’Elysée, il ne suffit pas d’officialiser sa candidature. Il faut répondre à la règle des 500 parrainages. Le principe est simple : tout candidat doit recueillir le soutien de 500 élus dans au moins 30 départements différents, et sans dépasser 50 signatures dans un même département. Les candidats doivent donc rallier des maires, des parlementaires ou encore des conseillers régionaux à leur cause pour qu’ils apposent leur signature. 

Pour les candidats de partis politiques, la tâche n’est pas insurmontable. Les figures politiques des partis sont souvent soutenues par les élus locaux. Un candidat indépendant a des chances moins garanties. Ce n’est donc pas simple de pronostiquer qui figurera effectivement sur la liste des candidats le 4 mars 2022. Ce jour-là, à 18h, les candidats qui désirent se présenter aux élections doivent présenter au Conseil constitutionnel une liste de 500 signatures de citoyens membres du Parlement ou de conseils régionaux. Ce Conseil constitutionnel établira alors la liste des candidats. Elle sera publiée officiellement par le Gouvernement au plus tard le 18 mars 2022.

Comment être candidat à la Présidence ?
Pour pouvoir être éligible, le candidat doit disposer de la nationalité française, être âgé de plus de 18 ans et être inscrit sur les listes électorales. Plus spécifiquement, il ne peut être placé sous tutelle/curatelle. Il doit aussi fournir une déclaration de patrimoine au Conseil constitutionnel et ne peut dépasser le plafond légal des dépenses de la campagne. Enfin, le candidat est obligé de répondre à cette règle des 500 parrainages.

Cela étant dit, les sondages permettent quand même de ne pas avancer sans aucune information. Certains noms font déjà la une des journaux, et sont pressentis pour devenir de sérieux concurrents à un Emmanuel Macron, potentiellement candidat à un second mandat. D’autres se présentent modestement, mais alimentent le débat public de leur programme ambitieux. Voici les tenants et aboutissants de ces Présidentielles 2022.

Seize candidats

L’institut de sondage Harris a publié un baromètre d’intentions de vote à l’élection présidentielle de 2022. Seize profils sortent du lot, parmi toutes les personnalités qui se sont portées candidates. Ils disposent d’intentions de vote plus élevées et pourraient récolter les 500 parrainages indispensables pour briguer l’Elysée. Voici les seize profils qui se distinguent à ce jour.

Selon une étude de l’organe de sondage Harris Interactive, les principaux centres d’intérêts des Français pour ces élections présidentielles 2022 sont le pouvoir d’achat, l’immigration, l’environnement ou encore l’emploi. L’enquête a été réalisée en ligne du 28 au 30 octobre 2021, avec un échantillon de 2 505 personnes, représentatif de la population française de plus de 18 ans (parmi elles, 2 003 personnes sont inscrites sur les listes électorales). D’après cette étude, nous avons dégagé cinq thématiques incontournables sur la scène politique française pour décrire les programmes des seize candidats potentiels. 

Les 5 grandes thématiques

Présidentielles 2022Présidentielles 2022Présidentielles 2022Présidentielles 2022

Cliquez sur la thématique souhaitée pour vous y rendre.

Pouvoir d’achat

Immigration

Environnement

Emploi

Europe

Nouveau sur Mammouth

Les petites voix de l'imposture
Dans l'intimité d'une drag queen
Education sexuelle : seuls 30% des élèves formés à l'EVRAS
Délicieusement toqué