Pas de couvre-feu pour les violences faites aux femmes

Aujourd’hui, nous sommes le 25 novembre 2020, jour international pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. S'il s'agit de l’une des violations des droits humains les plus communes dans le monde, elle est aussi l’une des moins signalées, à cause du sentiment de honte et de la stigmatisation qu’elle provoque.

par , et

Photo : Zoé Van Perlstein

Aujourd’hui, nous sommes le 25 novembre 2020, jour international pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. S’il s’agit de l’une des violations des droits humains les plus communes dans le monde, elle est aussi l’une des moins signalées, à cause du sentiment de honte et de la stigmatisation qu’elle provoque.

Photo : Zoé Van Perlstein

Pour marquer ce 25 novembre, Mammouth donne la parole à des historien.nes, des sociologues et directeur.trices d’associations, pour décortiquer, les enjeux de la lutte contre les violences faites aux femmes.

Parce qu’il convient avant toute chose de savoir de quoi on parle, un premier podcast définit les différentes formes de violences faites aux femmes, qu’elles soient psychologiques, physiques, sexuelles, sociales, économiques ou spirituelles et nous renseigne sur le continuum et le système de dominations qu’elles constituent. Parce que l’on parle en effet de violences systémiques.

Mais où la Belgique se positionne-t-elle par rapport à ces questions ? Notre pays serait-il un mauvais élève en matière de protection des femmes ? Avec quelles spécificités ? Après un état des lieux, les différents intervenants proposeront une synthèse des problèmes structurels qui entrave la lutte contre ces violences dans notre pays.

Un troisième podcast sera consacré à la question des revendications de la part des associations militantes. Nous ferons le point sur les demandes auprès des politiques faites par les ASBL et les organismes spécialisés pour faire avancer cette lutte contre les violences. Quelles sont leurs demandes exactes et les pistes de solutions avancées ?

Pour finir, nous nous demanderons si la période actuelle est particulièrement propice pour lutter contre les violences faites au femmes ? Quelles sont les avancées politiques depuis la formation du nouveau gouvernement en Belgique ? Avec plusieurs femmes en tête de ministère du droit des femmes, peut-on parler d’un nouveau souffle pour cette lutte ?

Dans cette série de podcast, vous aurez pu entendre :

  • Sylvie Lausberg, historienne, psychannaliste, élue en 2018 à la tête du Conseil des Femmes Francophones,
  • Frédéric Benne, co-directeur du Centre de Prévention des Violences Conjuguales et Familiales à Bruxelles,
  • Irène Zeilinger, sociologue, formatrice d’auto-défense féministe, et présidente de l’ASBL Garance,
  • Elena Diouf, chargée de mission à la Fédération des Centres de Planning Familial
  • Francoise Goffinet, sociologue, attachée à l’Institut pour l’Egalité des Hommes et des Femmes.

Des podcasts signés Roxane Lerchs, Pauline Todesco et Zoé van Perlstein

Nouveau sur Mammouth

"En Belgique, on organise la capacité de vivre en rue au lieu de résoudre le sans-abrisme"
L'homophobie à Bruxelles, on en est où ?
Parmi les gratte-ciels surgit la basse-cour
Quand les données Spotify jouent avec nos émotions