"On my way", sur le chemin de l'acceptation

Avec son court-métrage "On my way" pour lequel il a remporté le Prix BeTv cette année au FIFF, le réalisateur belge Sonam Larcin a décidé de croiser deux thématiques complexe : l'homosexualité et la migration.

par

Image extraite du documentaire "On my way"

Avec son court-métrage « On my way » pour lequel il a remporté le Prix BeTv cette année au FIFF, le réalisateur belge Sonam Larcin a décidé de croiser deux thématiques complexe : l’homosexualité et la migration.

Image extraite du documentaire « On my way »

Marco, employé d’une station service, et Djibril, migrant nigérien, voient leur destin bouleverser lorsque le premier accepte d’héberger le second pour une nuit. Pour l’un, c’est l’occasion de faire le point sur la relation cachée qu’il entretient avec un homme du village. Pour l’autre, c’est l’occasion dénoncer l’homosexualité qualifiée de sorcellerie dans son pays d’origine.

Nouveau sur Mammouth

Covid et crèches : on ne laisse pas bébé dans un coin
Borderline : Rêves Européens
Les petites voix de l'imposture
Dans l'intimité d'une drag queen