Nos grands-parents, ces confinés

Reine-Marie en a déjà marre d'être enfermée chez elle. Un appel de sa petite-fille, un peu d'air frais. Elle s'impatiente déjà de refaire la nouba.

par

Photo : Luyipa (CC BY NC SA)

Reine-Marie en a déjà marre d’être enfermée chez elle. Un appel de sa petite-fille, un peu d’air frais. Elle s’impatiente déjà de refaire la nouba.

Photo : Luyipa (CC BY NC SA)

Premier jour de confinement strict en Belgique. Plus d’école, de bars, ou de visites à nos grands-parents. Ceux-là même qui tentent, tant bien que mal, de s’occuper l’esprit en cette période de crise sanitaire. Reine-Marie est confinée chez elle avec son mari, Gérard. Quand Marie-Flore, sa petite-fille, lui téléphone pour prendre de ses nouvelles, elle perçoit le sourire de sa grand-mère se dessiner à travers le combiné.

Ce mardi 17 mars, la Première ministre Sophie Wilmès a lancé un appel à l’unité. Le confinement peut s’avérer interminable pour ceux qui, socialement, sont déjà isolés. Alors prenez soin de vous, des autres, et appelez vos grands-parents.

Nouveau sur Mammouth

"En Belgique, on organise la capacité de vivre en rue au lieu de résoudre le sans-abrisme"
L'homophobie à Bruxelles, on en est où ?
Parmi les gratte-ciels surgit la basse-cour
Quand les données Spotify jouent avec nos émotions