L'internat pour adultes, l'alternative aux kots étudiants

270 euros pour une pension complète au sein d'un internat...pour adultes. La formule séduit un nombre croissant d'étudiant.e.s, qui y voient une alternative aux kots, avec ses avantages et ses inconvénients.

par , et

Crédits vidéo: Lisa Guilmot, Marine Mélon et Grazia Scano

270 euros pour une pension complète au sein d’un internat…pour adultes. La formule séduit un nombre croissant d’étudiant.e.s, qui y voient une alternative aux kots, avec ses avantages et ses inconvénients.

Crédits vidéo: Lisa Guilmot, Marine Mélon et Grazia Scano

Loger dans un internat en tant qu’étudiantes dans le supérieur, ça n’a rien de commun. Pourtant, quelque 130 jeunes femmes originaires de Belgique, de France ou encore du Luxembourg résident dans “la Maison des étudiantes d’Uccle “. Ce type de logement foisonne en Belgique francophone : on en dénombre déjà cinq à Bruxelles et une trentaine en Wallonie.

Nouveau sur Mammouth

Quand les données Spotify jouent avec nos émotions
Parler de couleur de peau : encore tabou ?
Paris sportifs : les tipsters ont la cote
"Après le silence" : survivre aux abus, reconstruire l'Église