Les rédactions sont-elles à l'image de nos sociétés ?

Pour résoudre les problèmes de diversité culturelle et d'égalité genrée dans les rédactions européennes, plusieurs pistes sont explorées, dont celle des quotas. Mais ces leviers ne font pas l'unanimité.

par

Photo : Clay Banks (Unsplash, CCBY NC SA)

Pour résoudre les problèmes de diversité culturelle et d’égalité genrée dans les rédactions européennes, plusieurs pistes sont explorées, dont celle des quotas. Mais ces leviers ne font pas l’unanimité.

Photo : Clay Banks (Unsplash, CCBY NC SA)

Les rédactions européennes manquent toujours de diversité genrée et culturelle, regrettent le « Media Diversity Institute ». La voie politique est peu outillée pour répondre à ce souci. Les institutions européennes n’ont qu’une faible marge de manœuvre : elles ne peuvent qu’inciter et non imposer. C’est notamment le but de la directive SMA adoptée en 2018.

En Belgique, les rédactions comme les écoles de journalisme ne connaissent pas non plus une grande variété de profils, analyse l’association belge « Prenons la Une junior » (PLUJ). Mise sur pied par des étudiantes de l’IHECS, cette antenne de l’association française Prenons la Une lutte pour davantage de diversité dans les rédactions belges et moins de sexisme dans le traitement de l’information. Pour ce collectif, ni les écoles ni les rédactions ne fournissent assez d’efforts pour faire évoluer la situation.

Face à ces constats, la piste des quotas est envisagée mais ces leviers ne séduisent pas tous les acteurs de la profession.

Un podcast réalisé par Melinda Bilmez, Martin Ducrotois et Alexanne Verloove

Nouveau sur Mammouth

"On est là pour rester"
Festival de Cannes : voici le gagnant du prix "Un certain regard"
Haïti face à la violence des gangs
L'UE à la pointe de l'encadrement de l'IA