Les petites voix de l'imposture

"Le syndrome de l'imposteur" est particulièrement présent chez les jeunes gens qui évoluent dans des milieux très compétitifs. Mammouth s'est penché sur le ressenti d'étudiantes dans le domaine artistique, qui ressentent ce sentiment d'imposture.

par et

« Le syndrome de l’imposteur » est particulièrement présent chez les jeunes gens qui évoluent dans des milieux très compétitifs. Mammouth s’est penché sur le ressenti d’étudiantes dans le domaine artistique, qui ressentent ce sentiment d’imposture.

Le syndrome de l’imposteur est un terme à la mode qui fait écho à un besoin de reconnaissance, un sentiment d’illégitimité. Il qualifie le manque de confiance qu’une personne ressent par rapport à ses ses compétences. Que ce soit scolaires, professionnel ou encore relationnel, ce sentiment peut s’avérer paralysant. Le climat compétitif, particulièrement présent dans certains milieux, comme les écoles d’art, y est pour beaucoup dans l’activation de ce mécanisme mental. Mammouth a rencontré Zoé et Pauline, deux étudiantes en photographie.

Un podcast de Lou Lampaert et Chloé Merckx

Nouveau sur Mammouth

Journal Télévisé -Become 18/05
Refuge LGBTQIA+ : une année pour se retrouver
Fausse couche précoce : "Cinq ans après, je m'autorise enfin à être mal"
Bruxelles-Rabat : deux capitales, un engagement