Auto-école : permis de draguer ?

Questions intimes, remarques déplacées, drague déguisée, mains sur la cuisse. De nombreuses femmes subissent des situations abusives lors de cours de conduite en auto-école.

par et

Questions intimes, remarques déplacées, drague déguisée, mains sur la cuisse. De nombreuses femmes subissent des situations abusives lors de cours de conduite en auto-école.

« Nous sommes seuls mais ne t’inquiète pas, je ne vais rien te faire. » « Je me permets de vous recontacter pour vous remercier pour la conversation. » « Habitez-vous bien à cette adresse ? » De nombreuses femmes qui prennent des cours de conduite témoignent de comportements déplacés et de faits sexistes, voire de harcèlement.

Malgré les plaintes et les avertissements, les auto-écoles semblent démunies pour lutter contre ces cas qui se multiplient mais passent encore trop souvent sous les radars des polices locales.

Nouveau sur Mammouth

Emission : quel futur pour les étudiants de l'IHECS ?
Refuge LGBTQIA+ : une année pour se retrouver
Fausse couche précoce : "Cinq ans après, je m'autorise enfin à être mal"
Bruxelles-Rabat : deux capitales, un engagement