Auto-école : permis de draguer ?

Questions intimes, remarques déplacées, drague déguisée, mains sur la cuisse. De nombreuses femmes subissent des situations abusives lors de cours de conduite en auto-école.

par et

Questions intimes, remarques déplacées, drague déguisée, mains sur la cuisse. De nombreuses femmes subissent des situations abusives lors de cours de conduite en auto-école.

“Nous sommes seuls mais ne t’inquiète pas, je ne vais rien te faire.” “Je me permets de vous recontacter pour vous remercier pour la conversation.” “Habitez-vous bien à cette adresse ?” De nombreuses femmes qui prennent des cours de conduite témoignent de comportements déplacés et de faits sexistes, voire de harcèlement.

Malgré les plaintes et les avertissements, les auto-écoles semblent démunies pour lutter contre ces cas qui se multiplient mais passent encore trop souvent sous les radars des polices locales.

Nouveau sur Mammouth

L'hôpital qui se fout de la charité
Fairebel : vraie solution pour les agriculteurs ?
La plainte inaudible
Vies précaires cherchent bâtiments vides