Le confinement d'un médiéviste

Découverte d'un hobby bien atypique, difficile à pratiquer en cette période de confinement.

par

Découverte d’un hobby bien atypique, difficile à pratiquer en cette période de confinement.

Certains hobbys demandent du temps et de l’espace. C’est le cas de la reconstitution médiévale. Alors, le temps, en confinement, on en a plus qu’assez. Mais l’espace, dans un 50m², c’est une autre paire de manche !

Nouveau sur Mammouth

Le déclic du numérique dans l'enseignement
Bruxelles 2050, une capitale après l'effondrement
Papillons, foyers en transition
Libéralisation, la SNCB en danger ?