"La vérité du moment" : fenêtre sur une société sous covid

L'IHECS co-produit "La vérité du moment", un média qui questionne la façon dont notre société fait face à la Covid. En quoi ce projet résonne-t-il pour une école de communication et de journalisme ?

par

Photo : Marion Boxho

L’IHECS co-produit “La vérité du moment”, un média qui questionne la façon dont notre société fait face à la Covid. En quoi ce projet résonne-t-il pour une école de communication et de journalisme ?

Photo : Marion Boxho

Chamboulée durant le premier confinement, Amandine Bisqueret, chargée de communication à l’IHECS, décide de rencontrer et d’interviewer des experts au sujet de la crise sanitaire et de la gestion de la Covid. A partir de cette matière première, elle lance un média thématique intitulé “La vérité du moment“. Elle embarque dans l’aventure son école et quelques étudiants volontaires. L’IHECS va même co-produire le projet.

Qu’est-ce qui justifie le fait qu’une école de journalisme et de communication s’investisse dans un tel projet ? Selon l’administrateur général de l’IHECS, Jean-François Raskin, il répond à l’une des trois missions de l’enseignement supérieur, à savoir le service à la citoyenneté.

Ce projet se décline sur plusieurs plateformes : une chaîne YouTube, une page Facebook, un compte Instagram et un compte Linkedin. On y retrouve, chaque jour à 18h, des interviews d’experts réalisées par Amandine Bisqueret et, chaque mercredi à 18h, des témoignages de citoyens, recueillis par quatre étudiants ihecsiens qui ont souhaité rejoindre l’aventure.

Kimberly Texier, ancienne étudiante en journalisme à l’IHECS, a également été embauchée par l’école pour travailler sur le projet. “Je suis plutôt fière de pouvoir travailler dans l’institution qui m’a formée, d’autant plus que dans le contexte actuel, le marché de l’emploi est instable. Je suis arrivée dans le projet au début de la deuxième vague, un moment que nous jugions propice pour diffuser nos capsules. C’est pourquoi nous avons énormément travaillé. Le projet n’était alors qu’à ses débuts. Il a fallu tout construire, du logo à la mise en place des réseaux sociaux.

“La vérité du moment” a attiré l’attention d’un consortium d’universités réunies autour de la fondation suisse, Antenna. L’IHECS pourrait, très prochainement, devenir un partenaire dans leurs recherches. Jean-François Raskin se dit ravi de cette perspective. “Je pense que ce projet, par son ampleur (trois mois d’interviews) et son actualité, peut être renouvelé sur d’autres sujets, d’autres urgences. Nous avons vu que c’était possible avec un peu de volonté et d’énergie.“.

Dans la lignée de “La vérité du moment”, les instigateurs du projet du projet souhaiterait organiser, au printemps 2021, une conférence-débat entre plusieurs experts rencontrés dans le cadre de « La vérité du moment ». Le but est qu’ils puissent confronter leurs points de vue dans une approche constructive. Ils vont aussi examiner la possibilité d’utiliser les centaines d’heures d’interview récoltées dans le cadre d’un documentaire.

Nouveau sur Mammouth

Quand les données Spotify jouent avec nos émotions
Parler de couleur de peau : encore tabou ?
Paris sportifs : les tipsters ont la cote
"Après le silence" : survivre aux abus, reconstruire l'Église