La sortie du nucléaire : un casse-tête énergétique

Le démantèlement définitif de nos centrales nucléaires semble se confirmer pour 2025. Quelque 46% de notre production actuelle d'électricité en est issue. Alors, comment éviter le tant redouté black-out ?

par et

Photo : Steve Buissinne (CC BY NC ND).

Le démantèlement définitif de nos centrales nucléaires semble se confirmer pour 2025. Quelque 46% de notre production actuelle d’électricité en est issue. Alors, comment éviter le tant redouté black-out ?

Photo : Steve Buissinne (CC BY NC ND).

Le débat sur la sortie du nucléaire cristallise de nombreuses tensions, encore et toujours. Autant dans l’opinion publique qu’auprès des acteurs énergétiques. Le politique, quant à lui, semble avoir tranché : à en croire la déclaration gouvernementale d’octobre dernier, les centrales de Tihange et de Doel fermeront leurs portes d’ici 2025.

Bien qu’un énième rebondissement ne soit pas à exclure dans ce dossier, que laisse présager la dé-nucléarisation de notre électricité ? Se dirige-t-on vraiment vers un mix énergétique 100% renouvelable ? Quelles alternatives, dès 2025, pourraient combler le déficit de production produit par l’arrêt de nos réacteurs ?

Mammouth vous explique cet épineux dossier et se projette quatre ans dans le futur.

Nouveau sur Mammouth

L'hôpital qui se fout de la charité
Fairebel : vraie solution pour les agriculteurs ?
La plainte inaudible
Vies précaires cherchent bâtiments vides