La musique classique : continuellement recyclée

De premier abord, Céline Dion, Outkast ou Stromae n'ont rien en commun. Et pourtant : ils ont tous recyclé de la musique classique.

par

Photo : Vova Krasilnikov (CC)

De premier abord, Céline Dion, Outkast ou Stromae n’ont rien en commun. Et pourtant : ils ont tous recyclé de la musique classique.

Photo : Vova Krasilnikov (CC)

La loi est très claire concernant la reproduction musicale : il est interdit de reproduire un extrait musical préexistant si le producteur original n’a pas donné son accord. Sinon, ça devient du plagiat.

Mais pour contourner cette loi, il existe un chemin tout tracé : celui de la musique classique. En effet, 70 ans après le décès d’un compositeur, toutes ses œuvres tombent dans le domaine public. Ainsi, la grande majorité des œuvres classiques les plus connues sont libres de droit et se retrouvent de plus en plus souvent dans nos playlists rap, hip-hop ou pop.

Nouveau sur Mammouth

Légumes en self-service
Harcèlement : de la rue aux écrans
Des purs-sangs au "Melting Park"
De la terre promise à la terre brûlée