La complexité du confinement pour un enfant différent

Pour Sandra, la maman d’Alessio, âgé de 11 ans, qui souffre d’un trouble du spectre de l’autisme, “le confinement est encore plus difficile que les congés scolaires”. Comment l’occuper durant cette période si spéciale ? Pendant deux jours, la petite famille nous a ouvert les portes de son univers.

par

Pour Sandra, la maman d’Alessio, âgé de 11 ans, qui souffre d’un trouble du spectre de l’autisme, “le confinement est encore plus difficile que les congés scolaires”. Comment l’occuper durant cette période si spéciale ? Pendant deux jours, la petite famille nous a ouvert les portes de son univers.

Alessio aime beaucoup aller à l’école avec Madame Alissia et Madame Mélissa, se promener au parc de Mariemont, aller faire des courses au Cora, passer les mercredis après-midi chez sa mamie, manger ses frites dans un bol, aller dans les centres récréatifs ou encore à la piscine. Mais il ne s’exprime pas bien et n’apprécie pas vraiment les contrariétés. 

À l’âge de 4 ans, Alessio est diagnostiqué autiste à la suite d’une multitude de tests passés au sein de la Fondation SUSA. Pour Sandra, c’est l’inconnu. La jeune mère fera de cette différence une force de vie. “Il y a beaucoup de choses qui sont difficiles pour moi. La première en tant que ma maman, c’est son avenir. Cela n’est déjà pas évident lorsqu’on a un enfant ordinaire, mais c’est catastrophique lorsque l’on a un enfant extraordinaire.”, nous confie-t-elle.

Il y a aussi toutes ces questions qui la tracassent au quotidien. Que va-t-il devenir quand sa maman ne sera plus là pour lui ? Est-ce qu’il va pouvoir avoir une vie de famille ou une vie sociale ? Et puis, il y a la culpabilité. “Comme c’est moi qui l’ai porté dans mon ventre et mis au monde, il y a ce sentiment qui revient tout le temps.” 

Comment l’occuper pendant cette période de confinement ? Sandra s’organise au jour le jour. Il n’y a pas qu’Alessio à qui il faut consacrer du temps à la maison.

Il y a aussi Elsa, 8 ans, qui doit supporter à longueur de journée les crises et les tocs de son grand frère. 

Je pense qu’il va arriver un moment où Alessio va souffrir de cette situation. Un autiste doit absolument suivre son rituel et là, on l’oblige à changer ses habitudes. Au fil des jours, il va commencer à faire beaucoup de crises et des tocs vont venir s’installer.

Sandra, maman de Alessio

Le trampoline dans le jardin, les puzzles, la tablette, les ballons à gonfler, des activités qui occupent le jeune garçon mais dont il se lasse très rapidement. L’excitation fait malheureusement vite place à l’ennui.

Je pense qu’il va arriver un moment où Alessio va souffrir de cette situation. Un autiste doit absolument suivre son rituel et là, on l’oblige à changer ses habitudes. Au fil des jours, il va commencer à faire beaucoup de crises et des tocs vont venir s’installer.” Sandra reste positive en se disant que cela va passer, mais l’angoisse pour les jours à venir se fait ressentir.

Nouveau sur Mammouth

Ben, l'ami des oubliés
L'internat pour adultes, l'alternative aux kots étudiants
J'ai essayé le test antigénique en Sicile
Paradoxales, les femmes dans la société russe