"Je reviendrai te chercher dans deux ans"

Avec "Heidi en Chine", le réalisateur François Yang porte à l'écran une histoire de famille. La sienne mais surtout celle de sa mère, une enfant adoptée qui, à 80 ans, part en Chine pour savoir d'où elle vient.

par

Avec “Heidi en Chine”, le réalisateur François Yang porte à l’écran une histoire de famille. La sienne mais surtout celle de sa mère, une enfant adoptée qui, à 80 ans, part en Chine pour savoir d’où elle vient.

Le documentaire raconte l’histoire d’Heidi, née en Chine, mais confiée à une famille suisse à l’âge de 6 ans. “Je reviendrai te chercher dans deux ans“, lui lance son père à l’époque. Mais il ne reviendra jamais. Aujourd’hui âgée de 80 ans, Heidi décide de retourner dans son pays d’origine et rencontrer sa famille. A l’histoire de l’intime, se mêle celle d’un pays tout entier, lorsqu’elle comprend que les siens ont été persécutés par le parti communiste.

Dans cet entretien, François Yang explique les raisons qui l’ont poussé à réaliser un documentaire aussi personnel.

Nouveau sur Mammouth

Quand le rural rencontre l’urbain
Ben, l'ami des oubliés
L'internat pour adultes, l'alternative aux kots étudiants
J'ai essayé le test antigénique en Sicile