Glyphosate : c'est oui ou bien c'est non ?

Sur la route du “sans glyphosate” : un embouteillage politique, économique et scientifique

par , et

Texte : Charlotte Lhoir, Nassim Kashkooli et Tania Korwin-Zmijiowski. Photo : Kashkooli Nassim, Unsplash Creative Content et Les 4 Fermes.

Sur la route du “sans glyphosate” : un embouteillage politique, économique et scientifique

Texte : Charlotte Lhoir, Nassim Kashkooli et Tania Korwin-Zmijiowski. Photo : Kashkooli Nassim, Unsplash Creative Content et Les 4 Fermes.

Le 16 novembre 2023, les pays de l’Union Européenne ont voté pour se positionner sur le renouvellement de l’approbation du glyphosate. La majorité requise n’ayant pas été atteinte pour la deuxième fois, c’est la Commission européenne qui a dû trancher et a décidé de renouveler l’autorisation pour dix ans, avec néanmoins certaines nouvelles restrictions et conditions.

Ce pesticide très controversé est encore utilisé sur le sol européen et se retrouve dans la plupart des herbicides. Son impact sur notre santé pose beaucoup de questions. L’affaire du jeune Théo Grataloup est un cas particulièrement marquant : ce jeune homme de 16 ans a subi 53 opérations dues à sa malformation prénatale de l’œsophage et du larynx. Cette malformation découle d’une exposition au glyphosate en tant que fœtus. Il a été officiellement dédommagé par le Fonds d’indemnisation des victimes de pesticides.

Actuellement, aucun rapport concernant la dangerosité du glyphosate ne fait l’unanimité au sein de l’Union européenne (UE). Si la Commission européenne s’accorde à suivre une étude de l’Autorité européenne de sécurité alimentaire (EFSA), les États membres chargés de voter en faveur ou non du texte proposé par la Commission sont très divisés sur l’interdiction du glyphosate. Alors, pourquoi les pays de l’UE n’arrivent pas à se mettre d’accord sur la question du glyphosate ?

Découvrez ici le long format sur la question du glyphosate, alliant texte et photos.

Charlotte Lhoir, Nassim Kashkooli et Tania Korwin-Zmijowski.

Nouveau sur Mammouth

"On est là pour rester"
Festival de Cannes : voici le gagnant du prix "Un certain regard"
Haïti face à la violence des gangs
L'UE à la pointe de l'encadrement de l'IA