Èvôye : le wallon en mode survie

Il y a cent ans, 90% des Wallons parlaient leur langue régionale dans toutes les circonstances de la vie. Quatre générations ont suffi pour voir cette pratique diminuer jusqu'à sa quasi-disparition. Pourtant, le wallon est toujours bel et bien vivant.

par , et

Photos : Igor Beghin (CCBY NC SA)

Il y a cent ans, 90% des Wallons parlaient leur langue régionale dans toutes les circonstances de la vie. Quatre générations ont suffi pour voir cette pratique diminuer jusqu’à sa quasi-disparition. Pourtant, le wallon est toujours bel et bien vivant.

Photos : Igor Beghin (CCBY NC SA)

35.000 ouvrages en wallon ou à propos du wallon, tel est l’immense patrimoine conservé par Baptiste Frankinet à la Bibliothèque des Dialectes de Wallonie (BDW), à Liège. Actuel président de la Société de langue et de littérature wallonnes, il nous fait visiter ce lieu exceptionnel et nous plonge dans un univers qui reste, malgré son déclin, très dynamique.

“Quand je suis arrivé ici pour la première fois, je n’imaginais pas tomber sur une telle richesse…” Baptiste Frankinet (34 ans) multiplie les casquettes et incarne le rajeunissement d’un milieu qui peine à se renouveler.

Que ce soit dans les médias, dans les écoles, à l’église, dans les arts (chanson, théâtre, littérature) ou dans la recherche, ils sont nombreux, partout en Wallonie, à vouloir enrichir et transmettre cet héritage. Alors, à travers ce podcast, nous vous emmenons à la rencontre de ces personnes qui continuent de faire vivre la langue wallonne.

Ène boune choûte à tèrtous !

Le wallon est la langue régionale la plus répandue en Wallonie, mais ce n’est pas la seule. À l’Ouest, on parle le picard ; au Sud-Est, le champenois et le gaumais.

Pour découvrir ces différentes langues, rendez-vous sur l’Atlas sonore des langues et dialectes de Belgique.

Merci à Baptiste Frankinet, Jacques Warnier, Cindy Lorand et ses djônes, à la scole di walon d’Nameur (Joëlle Spierkel et ses élèves), Bernard Van Vynckt, Jacques Desmet, Jean-Luc Fauconnier, Michel Francard et aux Rèlîs Namurwès (Bernard Thiry, Joseph Dewez).

Nouveau sur Mammouth

L'hôpital qui se fout de la charité
Fairebel : vraie solution pour les agriculteurs ?
La plainte inaudible
Vies précaires cherchent bâtiments vides