Europe de la défense : le reveil de la Belle au bois dormant

Depuis 1952, la volonté de créer une défense commune au niveau européen n’a cessé de patiner. Ce débat ressurgit avec fracas depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

par , et

Depuis 1952, la volonté de créer une défense commune au niveau européen n’a cessé de patiner. Ce débat ressurgit avec fracas depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

La création d’une communauté européenne de défense a premièrement été discutée en 1952. Deux ans plus tard, l’Assemblée nationale française vote non à sa constitution.

Lors du sommet de Saint-Malo en 1998, une tentative de créer une politique européenne de sécurité et de défense refait surface suite à une proposition de Tony Blair et de Jacques Chirac. Il faudra attendre le sommet de Vienne survenant quelques jours plus tard pour qu’une politique européenne de sécurité et de défense commune voit le jour. Différents postes sont alors créés, dont le Comité politique et de sécurité, ainsi que le Comité militaire de l’Union européenne.

À ce jour, d’autres moyens ont été mis en place comme l’agence européenne de défense et la boussole stratégique. Seulement, d’après Alain De Neve, chercheur au Centre d’études de sécurité et de défense : « l’idée d’une armée européenne , qui serait l’association de toutes les armées d’Europe, est souvent mobilisée… mais en réalité cet objectif est totalement illusoire. »

Un podcast de Valentine Jonet, Thibaut Derwa et Alexia Diels

NB : « La Belle au bois dormant européenne » est un terme qui a premièrement été utilisé par Frédéric Mauro, spécialiste des questions de défense européenne.

Nouveau sur Mammouth

"On est là pour rester"
Festival de Cannes : voici le gagnant du prix "Un certain regard"
Haïti face à la violence des gangs
L'UE à la pointe de l'encadrement de l'IA