De tout temps, tous à poils

De l’Egypte ancienne à la Renaissance, en passant par la Rome antique, nos poils sont passés par toutes les tendances. Sur les traces de l'épilation en Occident.

par

Photo : Ashley Armitage pour Billie

De l’Egypte ancienne à la Renaissance, en passant par la Rome antique, nos poils sont passés par toutes les tendances. Sur les traces de l’épilation en Occident.

Photo : Ashley Armitage pour Billie

De nos jours, la société occidentale exerce une énorme pression sur le corps des femmes, et plus particulièrement sur leur poils. Les standards de beauté disent qu’elles doivent être épilées de près, avoir la peau lisse, rien ne peut dépasser. Pourtant, il fut un temps où personne ne pratiquait l’épilation. Au fil des époques, les tendances ont changé pour les femmes comme pour les hommes. Un jour, on assume notre pilosité, et l’autre, on épile tout. Mais comment en est-on arrivé là ?

Nouveau sur Mammouth

"En Belgique, on organise la capacité de vivre en rue au lieu de résoudre le sans-abrisme"
L'homophobie à Bruxelles, on en est où ?
Parmi les gratte-ciels surgit la basse-cour
Quand les données Spotify jouent avec nos émotions