Bruxelles, mijn liefste

Portraits croisés de deux jeunes néerlandophones de Bruxelles

par , et

Nicolas Dabe & Raphaël Deby (CC BY NC ND)

Portraits croisés de deux jeunes néerlandophones de Bruxelles

Nicolas Dabe & Raphaël Deby (CC BY NC ND)

Bruxelles est bilingue. Ça, c’est la théorie, mais dans les faits, c’est plus compliqué. Aujourd’hui, les Flamands ne représentent que 5,2 % de la population dans la capitale. Alors, est-ce facile de parler la langue de Vondel dans une région majoritairement francophone ? Comment se définissent les jeunes néerlandophones de Bruxelles ?

Nouveau sur Mammouth

Interdiction totale de voyager ? Pas tout à fait
"La guerre aux drogués ne fonctionne pas"
Confinement : violences conjugales en hausse
Le Donderberg, un poumon vert menacé