Bruxelles, mijn liefste

Portraits croisés de deux jeunes néerlandophones de Bruxelles

par , et

Nicolas Dabe & Raphaël Deby (CC BY NC ND)

Portraits croisés de deux jeunes néerlandophones de Bruxelles

Nicolas Dabe & Raphaël Deby (CC BY NC ND)

Bruxelles est bilingue. Ça, c’est la théorie, mais dans les faits, c’est plus compliqué. Aujourd’hui, les Flamands ne représentent que 5,2 % de la population dans la capitale. Alors, est-ce facile de parler la langue de Vondel dans une région majoritairement francophone ? Comment se définissent les jeunes néerlandophones de Bruxelles ?

Nouveau sur Mammouth

Emission : quel futur pour les étudiants de l'IHECS ?
Refuge LGBTQIA+ : une année pour se retrouver
Fausse couche précoce : "Cinq ans après, je m'autorise enfin à être mal"
Bruxelles-Rabat : deux capitales, un engagement