Bruxelles, mijn liefste

Portraits croisés de deux jeunes néerlandophones de Bruxelles

par , et

Nicolas Dabe & Raphaël Deby (CC BY NC ND)

Portraits croisés de deux jeunes néerlandophones de Bruxelles

Nicolas Dabe & Raphaël Deby (CC BY NC ND)

Bruxelles est bilingue. Ça, c’est la théorie, mais dans les faits, c’est plus compliqué. Aujourd’hui, les Flamands ne représentent que 5,2 % de la population dans la capitale. Alors, est-ce facile de parler la langue de Vondel dans une région majoritairement francophone ? Comment se définissent les jeunes néerlandophones de Bruxelles ?

Nouveau sur Mammouth

"En Belgique, on organise la capacité de vivre en rue au lieu de résoudre le sans-abrisme"
L'homophobie à Bruxelles, on en est où ?
Parmi les gratte-ciels surgit la basse-cour
Quand les données Spotify jouent avec nos émotions