Aller à l'école jusque 17h... bonne ou mauvaise idée?

Et si les élèves du primaire et du degré inférieur devaient désormais aller à l'école jusqu'à 17h? C'est ce que souhaite le MR. Dans son programme électoral, le parti libéral propose d'allonger la journée scolaire pour y intégrer des activités sportives et culturelles.

par et

Crédits : Nikada

Et si les élèves du primaire et du degré inférieur devaient désormais aller à l’école jusqu’à 17h? C’est ce que souhaite le MR. Dans son programme électoral, le parti libéral propose d’allonger la journée scolaire pour y intégrer des activités sportives et culturelles.

Crédits : Nikada

À deux mois des élections du 9 juin prochain, les propositions des partis vont bon train. Chaque formation politique met en avant les points importants de son programme électoral. Parmi les grands axes programmatiques du Mouvement Réformateur, l’enseignement et plus particulièrement, la poursuite de la réflexion sur les rythmes scolaires. Durant la prochaine législature, les libéraux veulent en effet allonger la journée d’école jusqu’à 17h. Selon eux, cela permettrait de mieux coller au rythme biologique des enfants, mais aussi d’insérer des activités sportives et culturelles à l’horaire. Un avis que partagent également PS et Ecolo, même si dans leurs cas, on n’avance aucune heure de fin des cours dans les programmes. Ecologistes, socialistes et libéraux s’accordent donc pour dire qu’il faut réformer les rythmes scolaires en incluant de l’extra-scolaire à l’horaire.

Mais cette mesure ne concerne pas que les enfants. Enseignants, parents et syndicats sont aussi impactés par cette proposition, ils émettent, pour certains, quelques réserves quant à son application pratique. Le secteur de l’extra-scolaire est, quant à lui, inquiet: comment va-t-il survivre à cette mesure?

Nous avons rencontré les personnalités politiques à l’origine de cette mesure et les avons confrontées aux acteurs de terrain. Cette mesure est-elle réellement bénéfique pour les enfants? Les enseignants sont-ils prêts pour une nouvelle réforme? Quid des activités extra-scolaires? Est-ce la fin du sport et de la culture après l’école?

Réponses dans ce podcast, réalisé par Marie Myant et Lilian Lefebvre.

Nouveau sur Mammouth

"On est là pour rester"
Festival de Cannes : voici le gagnant du prix "Un certain regard"
Haïti face à la violence des gangs
L'UE à la pointe de l'encadrement de l'IA