Youtubeurs, publicitaires sans cadre légal

À l'image de l’Allemagne ou la Norvège, la Fédération Wallonie-Bruxelles entend poser, via le CSA, un cadre légal pour réguler l’activité des Youtubeurs, dont les audiences dépassent parfois celles des télévisions traditionnelles.

par

Photo : CSABelge (CC BY NC SA)

À l’image de l’Allemagne ou la Norvège, la Fédération Wallonie-Bruxelles entend poser, via le CSA, un cadre légal pour réguler l’activité des Youtubeurs, dont les audiences dépassent parfois celles des télévisions traditionnelles.

Photo : CSABelge (CC BY NC SA)

Pour la toute première fois, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) rassemblait ce jeudi 24 octobre les Youtubeurs et Youtubeuses belges francophones. Objectif : comprendre cet écosystème à la popularité croissante, surtout auprès des jeunes publics. Certaines chaînes YouTube éditées en Communauté Française atteignent des scores d’audience dépassant ceux des télévisions traditionnelles.

Sur les quatre dernières années, les statistiques YouTube pour la Fédération Wallonie-Bruxelles ont tout simplement explosé. Les 30 chaînes belges francophones les plus consultées totalisent aujourd’hui plus de 21,6 millions d’abonnés. Mais si les créations de ces entrepreneurs de talent favorisent la diversité et le pluralisme sur le web, le gendarme audiovisuel rappelle que le secteur nécessite la mise en place d’une responsabilité éditoriale. Ces créateurs de contenu attirent des audiences toujours plus larges et détiennent un pouvoir d’influence important sur leur communauté. Un paramètre qui n’échappe pas aux annonceurs.

Top 20 chaines belges FWB
Source : Social Blade, mars 2019

Publicité, où te caches-tu ?

“Pour nous, régulateurs, l’identification du contenu publicitaire est centrale dans la protection de la communauté”, explique Saba Parsa, première vice-présidente du CSA. Car au manque de statut légal sur la profession de Youtubeur s’ajoute l’absence de régulations en matière de communication commerciale. Une question persiste alors : à partir de quand un message devient-il publicitaire ?

Saba Parsa, première vice-présidente du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel
Saba Parsa, première vice-présidente du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel. Photo : CSABelge (CC BY NC SA)

Afin de protéger le consommateur et d’offrir une sécurité juridique, le Jury d’Éthique Publicitaire (JEP) clarifie la situation en publiant, en octobre 2018, ses recommandations en matière d’influenceurs en ligne. Un texte qui définit le marketing d’influence en tenant compte de deux conditions : la contrepartie que l’influenceur reçoit (en argent, produits ou autres services) et le contrôle que l’annonceur détient sur la communication. Les règles assorties au texte responsabilisent les acteurs de la publicité sur les réseaux sociaux. Les mots d’ordre ? Identification, loyauté et transparence pour toute communication commerciale.

Rester authentique dans un univers digital parfois déloyal

Beaucoup de Youtubeurs belges affichent la couleur et précisent dans leurs vidéos quels passages sont sponsorisés. Mais cette pratique honnête n’est pas encore généralisée. Invitée parmi d’autres Youtubeurs comme LufymakesYouUp, Enzovoort ou Math se fait des films, Audrey Marshmaloo dénonce le comportement de certains influenceurs. “La prostitution digitale ne permet pas de vivre grâce à YouTube sur le long terme”, insiste la Youtubeuse beauté.

Après avoir écouté le discours et les conseils de leurs ainés, de nombreux jeunes créateurs ont exprimé leur désarroi. Leurs ambitions se voient parfois ralenties compte tenu du manque d’information criant sur le statut légal de Youtubeur. Tout en rappelant l’importance de la co-responsabilité entre la plateforme Youtube et les chaînes, le CSA a promis d’élaborer, à l’issue de cette conférence, une boîte à outils composée de contacts utiles pour aider ces entrepreneurs débutants.

Première rencontre des Youtubeuses et Youtubeurs au CSA
Première rencontre des Youtubeuses et Youtubeurs au CSA. Photo : CSABelge (CC BY NC SA)

Nouveau sur Mammouth

Chez soi : une lecture voyageuse
Rêverie funésienne
Fact-checking : Forest a-t-elle augmenté ses taxes en cas de décès?
Le confinement d'un médiéviste