Violences sexuelles : "Police partout, justice nulle part" ?

"On en a marre. On veut pouvoir sortir le soir sans avoir peur." C'est ce que scandaient en cœur les 1500 manifestant·es dans les rues d'Ixelles le 14 octobre dernier.

par , et

Photo : Gillian Lafuie

« On en a marre. On veut pouvoir sortir le soir sans avoir peur. » C’est ce que scandaient en cœur les 1500 manifestant·es dans les rues d’Ixelles le 14 octobre dernier.

Photo : Gillian Lafuie

Le 11 octobre, de nombreux témoignages commencent à affluer sur le compte Instagram ‘Féminisme Libertaire Bruxelles’. Tous dénoncent les viols commis par le serveur de deux bars du Cimetière d’Ixelles. C’est le feu aux poudres et rapidement, des collectifs féministes et étudiants organisent une marche en soutien aux victimes.

Dans une ère post #MeToo, ce cri de colère retentit comme un énième appel à l’action politique et judiciaire en matière de violences sexuelles.

Nouveau sur Mammouth

Digitalisation de la justice : pour ou contre ?
"Sexisme en coulisse" dans la sphère politique
Pédopsychiatrie : « Le Covid-19 a augmenté l'anxiété des jeunes »
La Belgique reste cramponnée à la cigarette