Prix de l'énergie : quel impact sur les étudiants ?

La précarité étudiante est un phénomène grandissant en Belgique et l’augmentation du prix des charges pourrait l’accentuer. 

par et

Roger Gerbig (CC BY-NC-ND 2.0)

La précarité étudiante est un phénomène grandissant en Belgique et l’augmentation du prix des charges pourrait l’accentuer. 

Roger Gerbig (CC BY-NC-ND 2.0)

Un récent rapport des bureaux d’études BDO-Sonecom indique que 36% des étudiants belges sont en situation de précarité. Un nombre impressionnant qui n’est pas près de diminuer au vu de la crise énergétique qui s’annonce exceptionnelle. 

Le prix de la facture énergétique a déjà augmenté de 10% et l’hiver sera encore plus rude. Selon la CREG (Commission de Régulation de l’Électricité et du Gaz), un ménage pourrait payer jusqu’à 116€ d’électricité et 598€ de gaz naturel en plus, sur l’année. De quoi inquiéter les étudiants et les propriétaires de kots.

Cet article a été imaginé dans le cadre de la Semaine de l’Info Constructive.

Initiée par NEW6S, la Semaine de l’Info Constructive est un événement annuel qui mobilise un maximum de rédactions francophones belges autour de la démarche constructive. Celle-ci vise à se détourner d’un traitement anxiogène de l’actualité, pour lui préférer une approche axée sur les perspectives, les solutions et les pistes de réflexion concrètes. En d’autres termes, à la fameuse règle des 5W enseignée dans les écoles de journalisme (who did what, where, when and why), il s’agit d’ajouter une sixième dimension : what do we do now ?
Plus d’infos : www.new6s.be

Nouveau sur Mammouth

Digitalisation de la justice : pour ou contre ?
"Sexisme en coulisse" dans la sphère politique
Pédopsychiatrie : « Le Covid-19 a augmenté l'anxiété des jeunes »
La Belgique reste cramponnée à la cigarette