Paul Francois à l'assaut de Monsanto

Piliers de notre démocratie, les lanceur·ses d'alerte prennent des risques pour dénoncer des scandales dont ils sont victimes ou témoins. Paul François, un agriculteur français, est devenu lanceur d'alerte malgré lui. Après son intoxication à l'herbicide Lasso, il a attaqué le géant Bayer (ex-Monsanto) en justice.

par , et

Piliers de notre démocratie, les lanceur·ses d’alerte prennent des risques pour dénoncer des scandales dont ils sont victimes ou témoins. Paul François, un agriculteur français, est devenu lanceur d’alerte malgré lui. Après son intoxication à l’herbicide Lasso, il a attaqué le géant Bayer (ex-Monsanto) en justice.

Charente, avril 2004. Paul François profite des premiers rayons de soleils printaniers qui illuminent le champ sur lequel il travaille. En fin d’après-midi, il inhale un gaz toxique qui provient de l’utilisation d’un pesticide commercialisé par Monsanto. Il est alors loin d’imaginer les années de souffrances physiques et psychologiques qui suivront. Il devra batailler durement pour espérer gagner son procès face à la multinationale Monsanto (devenue Bayer).

Simple citoyen, Paul François a endossé le rôle de lanceur d’alerte. Nous vous racontons son histoire en trois épisodes.

Episode 1 – Lanceurs d’alerte

Paul François est devenu lanceur d’alerte presque malgré lui. Mais qu’est-ce qu’un lanceur d’alerte et quel est son rôle dans une société démocratique ?

Episode 2 – Un cauchemar nommé Lasso

Dans quelles circonstances l’accident de Paul François a-t-il pu se produire ?

Episode 3 – L’interminable combat contre Monsanto

Quelle tournure a pris la bataille judiciaire de cet agriculteur face à Monsanto, un combat de David contre Goliath ?

Nouveau sur Mammouth

"On est là pour rester"
Festival de Cannes : voici le gagnant du prix "Un certain regard"
Haïti face à la violence des gangs
L'UE à la pointe de l'encadrement de l'IA