Magasins bio en crise

Le chiffre d’affaires et la fréquentation des commerces bio, en vrac et en circuit-court ont nettement baissé ces derniers mois. Les acteurs de l’industrie se disent inquiets face à l'absence d'aides immédiates.

par , et

Le chiffre d’affaires et la fréquentation des commerces bio, en vrac et en circuit-court ont nettement baissé ces derniers mois. Les acteurs de l’industrie se disent inquiets face à l’absence d’aides immédiates.

Plus de huit acteurs de la distribution du bio, du vrac et du circuit court sur dix (82%) ont vu leur chiffre d’affaires baisser entre le 1er semestre 2021 et la même période en 2022. C’est ce qu’ont annoncé lors d’une conférence de presse les trois secteurs par les voix de Manger demain, ConsomAction, Biowallonie et le Collectif 5C (Collectif des coopératives citoyennes pour le circuit court).

Par ces temps de crises, les consommateurs réduisent leurs dépenses à l’essentiel. La guerre en Ukraine, la flambée des prix de l’énergie et la baisse du pouvoir d’achat sont les principales raisons évoquées.

Le Gouvernement de Wallonie vient de dégager 3,5 millions € pour aider ces secteurs wallons impactés. Mais ces aides ne seront pas mises en place avant 2023 déplore le secteur, qui appelle à des aides immédiates. Dans un avenir plus proche, des actions de sensibilisation vers différents publics et un observatoire des prix, dont une première publication est attendue mi-novembre, sont prévus.

Nouveau sur Mammouth

Est-ce vraiment utile de voter aux européennes ?
Aller à l'école jusque 17h... bonne ou mauvaise idée?
Pourquoi y a-t-il beaucoup de chinois au Congo ?
La fin du rêve de Bernard