Loin des yeux, près de ma Sicile

La nostalgie du pays, les immigrés connaissent. Récit d'un exil sur plusieurs générations. Tania, son père et sa Nonna racontent leur Sicile.

par et

Tania Portuesi
Sarah Poucet
CC BY NC ND

La nostalgie du pays, les immigrés connaissent. Récit d’un exil sur plusieurs générations. Tania, son père et sa Nonna racontent leur Sicile.

Tania Portuesi
Sarah Poucet
CC BY NC ND

Chaque famille sicilienne a expérimenté à sa manière l’immigration. En effet, cette belle île offre peu d’avenir à ses citoyens. Rien qu’en 2016, plus de 51 000 habitants ont décidé d’émigrer vers le nord de l’Italie ou ailleurs. Malgré la distance, ils n’oublient pas leur terre natale. Dans la famille de Tania, deux générations différentes ont émigré en Belgique. Ils évoquent la nostalgie du pays.

Ce reportage audio, mettant en scène l’une des journalistes de Mammouth, a été conçu dans le cadre de Creadoc, un atelier de création sonore et documentaire encadré par Sébastien Schmitz, Yvan Hanon et Johann Delferière, enseignants à l’IHECS.

Nouveau sur Mammouth

D'où vient l'argent de la mafia italienne en Belgique ?
Mentalités Décolonisées
D'une conception à l'autre
Mammouth, les pieds dans le print