Libéralisation, la SNCB en danger ?

Dans le contexte européen d'ouverture à la concurrence du secteur ferroviaire, quel est l'avenir pour la Société nationale des chemins de fer belges ?

par , , , et

Crédit photo : Futurail (CC BY NC SA)

Dans le contexte européen d’ouverture à la concurrence du secteur ferroviaire, quel est l’avenir pour la Société nationale des chemins de fer belges ?

Crédit photo : Futurail (CC BY NC SA)

Des milliers de personnes embarquent tous les jours dans ses trains et arpentent ses gares. Elle fait partie du quotidien de tous les Belges, qu’ils soient Wallons, Flamands ou Bruxellois. C’est à l’heure actuelle un des derniers points communs d’un pays souvent divisé. Malgré cela, l’avenir de la SNCB est incertain.

En Europe, un changement est en cours, un changement qui vient poser de nombreuses questions quant au futur de la SNCB : la libéralisation. Ceux qui en ont déjà entendu parler sont rares, et ceux qui comprennent ce que cela implique le sont encore plus. Pourtant, le principe est relativement facile à expliquer : il suffit de vous imaginer un monde où la SNCB ne serait plus le seul opérateur à rouler sur le réseau ferroviaire belge. Vous pourriez donc rejoindre votre destination avec une autre compagnie que celle que vous avez toujours connue.

Cela parait simple, mais c’est en réalité tout le contraire. Les enjeux derrière la libéralisation du rail sont multiples et complexes. Dans ce reportage, nous sommes allés à la rencontre des acteurs d’hier et d’aujourd’hui pour mieux comprendre les choix de demain. Alors, est-ce que la SNCB est en danger ?

Nouveau sur Mammouth

Belgique - Pays de Galles : dans la peau d'un supporter
Le déclic du numérique dans l'enseignement
Bruxelles 2050, une capitale après l'effondrement
Papillons, foyers en transition