Les enchères de luxe du SPF Finances

Le Service Public Fédéral des Finances organisait une vente aux enchères publiques au Fin Shop d'Haren. Des objets de luxe étaient proposés : parfois à des prix dérisoires, parfois astronomiques.

par et

Pierre Dumas et Thibaut Simon

Le Service Public Fédéral des Finances organisait une vente aux enchères publiques au Fin Shop d’Haren. Des objets de luxe étaient proposés : parfois à des prix dérisoires, parfois astronomiques.

Pierre Dumas et Thibaut Simon

Produits de luxe, marteau et bancontact. À Haren, la vente aux enchères publiques regroupait 212 lots, tantôt biens issus d’héritages non réclamés, tantôt saisis par la justice, tantôt colis perdus de la poste. Des escarpins aux semelles rouges, en passant par des montres suisses ou des fourrures, il y en avait pour tous les goûts.

La centaine d’acquéreurs présents se sont disputés des enchères qui ont parfois atteint les 4600 euros. Une réussite pour le SPF Finances qui organisait la 4ème vente de ce type.

Nouveau sur Mammouth

Fairebel : vraie solution pour les agriculteurs ?
La plainte inaudible
Vies précaires cherchent bâtiments vides
Où est passé Thierry Jaspart?