Quand les données Spotify jouent avec nos émotions

2020. L’année du confinement. Le summum de la déprime pour certains, un break productif pour d’autres. En analysant le top 200 belge quotidien sur Spotify et les indicateurs algorithmiques de la plateforme, nous avons évalué l’impact du calendrier sur l’humeur musicale des Belges.

par

Photo : Smriti Rai (CC BY NC SA)

2020. L’année du confinement. Le summum de la déprime pour certains, un break productif pour d’autres. En analysant le top 200 belge quotidien sur Spotify et les indicateurs algorithmiques de la plateforme, nous avons évalué l’impact du calendrier sur l’humeur musicale des Belges.

Photo : Smriti Rai (CC BY NC SA)

Répertorier le top 200 belge sur Spotify pour les 366 jours de l’année 2020, c’était le pari audacieux de cette enquête. Une analyse data qui a récolté 73200 morceaux afin de déterminer l’impact du confinement sur la positivité des morceaux écoutés en Belgique. L’algorithme de Spotify attribue pour chaque morceau une série d’indicateurs chiffrés qui évaluent, entre autres, s’il est plutôt dansant, énergique, acoustique ou encore s’il est susceptible de susciter des émotions positives chez l’auditeur.

Alors, en ces temps de Covid, avons-nous écouté de la musique plus joyeuse pour surmonter l’isolement ou nous sommes-nous au contraire réfugié dans des morceaux plus déprimants ?

Pour découvrir comment le confinement a influencé les écoutes Spotify des Belges, clique sur la photo ci-dessous !

Photo : Nilesh Thonte (CC BY NC SA)

Nouveau sur Mammouth

Ma vie d'étudiant, après un an sur écrans
Prière de bien s'entendre
Climathon : 48h pour sauver la planète
Sous les radars